Pico plume
Blog généraliste d'actualité !
LinkJuice.io

La plupart d’entre nous gérons notre argent comme des poissons rouges.

0

Un poisson rouge a cette remarquable faculté de grandir selon la taille de son bocal.

Si tu le mets dans un petit bocal rond, le poisson restera tout petit.

Si tu le mets dans un bocal de la taille d’une piscine, il deviendra aussi gros qu’un saumon.

On est pareil avec notre argent.

Si on en a peu à disposition, on en dépensera peu.

Si nos revenus augmentent, nos dépenses augmenteront aussi.

Souvent, on pense que c’est provisoire. Que tout sera plus facile quand on gagnera plus.

J’ai longtemps cru ça aussi… à tort.

Si tu n’arrives pas à constituer une épargne aujourd’hui, il y a des chances que tu n’y arrives jamais.

Comme le poisson rouge qui grandit en même temps que son bocal, tu vas voir tes dépenses grandir en même temps que tes revenus.

Sans même t’en rendre compte.

Parce que la société a tout prévu.

Avec un peu d’argent, tu as le co-voiturage.
Ensuite, le train.
Puis l’avion.
Puis la première classe.
L’helico…
Et le jet privé.

Il y a toujours une option au dessus.

Toujours quelqu’un heureux de te proposer quelque chose en échange de ton argent, quelle que soit la somme.

C’est triste, mais on finit par s’habituer au jet privé…

Et difficile ensuite de revenir au co-voiturage.

Voilà pourquoi c’est si difficile d’épargner quand on n’a pas une bonne méthode DÈS LE DÉBUT.

J’ai galeré pendant des années avant de trouver un système qui fonctionne vraiment.

Et puis, du jour au lendemain, j’ai commencé a épargner une partie de mes revenus.

Le mieux, c’est que je n’ai même pas vu la différence. Il n’y a pas eu de douleur, je n’ai pas eu besoin de me forcer.

C’est la magie de ce système.

On en parle en détail dans le podcast du jour.

COMMENT ÉPARGNER SANS DOULEUR :
Écouter sur Apple Podcast : https://goo.gl/r3gze9
Écouter sur YouTube : https://youtu.be/4SFDuDeqXco

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.